Pourquoi porter une prothèse de hanche ?

| avril 11, 2024

Aujourd’hui, de nombreux facteurs peuvent rendre le corps défaillant, que ce soit l’âge, la corpulence ou la maladie… On peut aussi remarquer un changement notable par la suite d’un accident. En effet, les articulations s’affaiblissent et finissent par se casser. C’est pour éviter cette situation qu’a été créée la prothèse de hanche. Découvrez tout à son sujet.

Qu’est ce qu’une prothèse de hanche et à quoi ça sert ?

Comme nous le savons tous; la prothèse de hanche est un appareil médical qui permet de remplacer artificiellement les articulations. Bien assemblées par un ciment acrylique ou solidement posées entre l’os, les pièces qui composent la prothèse de hanche fonctionnent par le frottement de surface au cours d’un mouvement. Ce qui améliore la mobilité, la rendant plus facile et naturelle ! Donc, si vous avez aussi  un problème au niveau de votre hanche et souhaitez en savoir plus sur la prothèse, vous pouvez lire la suite ici.

En parallèle : Quels sont les bienfaits de la randonnée pour la santé mentale et physique ?

Les différents types de prothèse de hanche

Il existe aussi  deux types de prothèse de hanche : la prothèse totale et la prothèse partielle. La première est un appareil qui aide à remplacer de manière synthétique l’os de la cuisse (le fémur) et l’os du bassin (le cotyle). On remplace la partie fémorale par une tige en acier ou en titane. Celle-ci se termine par une bille dont la matière est rigoureusement sélectionnée en fonction de la personne concernée (céramique d’alumine, alliage chrome-cobalt…). La prothèse totale comporte également une cupule destinée à remplacer la cavité du bassin (en acier ou en plastique robuste).

Quant à la prothèse de hanche partielle, elle ne remplace pas l’os du bassin, mais la tête fémorale au moyen d’une bille en acier.

Lire également : Culottes d'apprentissage lavable pour bébé : confort et autonomie

Les avantages qu’offre une prothèse de hanche

La pose d’une prothèse de hanche peut  aussi vous aider à améliorer le fonctionnement de votre articulation. Cela vous permet également de réduire les douleurs qui, habituellement, rendront vos mouvements difficiles, voire presque impossibles. En somme, le port de prothèse de hanche facilitera votre vie au quotidien, vous évitant de dépendre des autres.

Toutefois, porter une prothèse de hanche ne présente pas que des avantages. Après la pose de l’appareil, la complication la plus sévère reste l’infection qui se manifeste par la présence d’une rougeur inhabituelle au niveau de la cicatrice. Mais ne vous inquiétez pas, votre chirurgien vous donnera au préalable les consignes à suivre si un tel cas se présente. Avant même de commencer, il vous prodiguera les meilleurs soins pour éviter les éventuelles complications.

Par ailleurs, la luxation peut faire partie des inconvénients de la pose de la prothèse de hanche, surtout après une mauvaise posture. Dans ce cas, l’appareil se détache de la cupule et peut provoquer de la douleur. Mais cela ne se produit que très rarement.

Ce qu’il faut faire à la maison après la pose d’une prothèse de hanche

Vous vous demandez sûrement quels soins domestiques faire après la pose d’une prothèse de la hanche ? Les voici :

  • Il vous faudra d’abord arrêter le tabac, perdre un peu de poids et équilibrer au mieux votre taux de glycémie. Ce qui n’est pas facile, mais gardez en tête que votre santé en dépend. Et puis, le plus difficile est passé (l’opération).
  • Vous devez également solliciter un infirmier à domicile pour faire des pansements. 2 à 3 fois par semaine suffiront. Cela peut toutefois dépendre de l’évolution de la cicatrice.
  • Pour ce qui est de la rééducation après la pose de la prothèse de hanche, cela se fera lentement. Ne forcez rien, laissez la nature faire son travail ! Il est inutile de faire pression sur votre corps.

Pour information, il existe deux phases de rééducation que vous devez suivre. L’ostéointégration consiste à éviter les gros efforts pendant les 6 semaines qui suivent votre opération. Profitez de cette période pour vous reposer. Après l’ostéointégration, c’est le moment de vous réathlétiser ! Aucune pression ! La décision appartient à votre chirurgien, comme pour la plupart des étapes à suivre lors de la pose d’une prothèse de hanche.

Quelle est la durabilité d’une prothèse de hanche ?

En principe, la durabilité d’une prothèse de hanche peut varier de 15 à 20 ans. Cependant, cela peut évoluer en fonction de différents éléments, à savoir l’âge, l’activité et le mode de vie de la personne concernée…

Gardez à l’esprit qu’il est normal de se sentir mal à l’aise au début, ne serait-ce qu’à l’idée de porter une prothèse artificielle. Les choses s’amélioreront avec le temps, surtout si vous acceptez d’apprendre à vivre avec votre prothèse de hanche !